Enter your keyword

post

5 étapes pour concevoir une formation de qualité

Vous êtes enseignant dans un établissement public ou privé ?

Vous êtes formateurs indépendants, et vous voulez concevoir des formations de qualité pour vos clients et partenaires ?

Lisez bien cet article, car il est fait pour vous. 

Michel Augendre, Consultant en conception de formation et fondateur de Upstand distingue 5 étapes pour une intervention professionnelle réussie. Accédez à son cours ici Tirez parti de ce cours – Initiez-vous à la conception de formation 

Voici 5 étapes pour la conception d’une meilleure formation pour vous démarquer de vos collègues ou concurrents.

1- Distinguez la notion du savoir de celle de la compétence

➭ Le savoir

on distingue deux types de savoir : le savoir par coeur et le savoir par compréhension.

  • le savoir par coeur : c’est ce qui est mémorisé, c’est-à-dire ce à quoi l’on se souvient après l’avoir appris à un moment donné.

Exemple : le nom de tous les livres écrits par Cheikh Anta Diop. 

  • le savoir par compréhension : c’est le savoir acquis à l’occasion d’un événement, d’une expérience, que l’on est capable de transmettre sans avoir besoin de mémorisation particulière.
  • Exemple : compréhension d’un phénomène, d’une théorie, d’une pensée etc…

➭ La compétence 

“La compétence est la combinaison des savoirs, savoir-faire et savoir-être    mise en pratique dans un contexte particulier avec des résultats mesurables”. En un un mot, la compétence c’est ce que l’on sait faire.

Bien comprendre la différence entre savoir et compétence et leurs caractéristiques s’avère indispensable pour bien dérouler votre formation en adoptant des méthodes appropriées. Pour ce faire, et pour réussir toutes les étapes qui vont suivre, il est essentielle de vous préparer conséquemment. Selon les études en pédagogie,

La préparation de votre intervention garantit 70% son succès

Donc préparez-vous considérablement avant d’entamer votre séance de formation. 

2- Définissez clairement vos objectifs pédagogiques.

Les objectifs pédagogiques définissent ce que vos apprenants seront capables de faire à la sortie de votre formation, autrement dit, l’objectif pédagogique c’est ce que doit savoir et savoir faire un apprenant à l’issue d’une formation

Par exemple, un objectif pédagogique peut-être définie comme suit : à l’issue de cette formation, l’étudiant sera capable de réaliser un plan marketing d’un site e-commerce pour un client basé à Dakar. Pour aller loin, lire cet article Créer sa première formation professionnelle.

3- Concevez des évaluations centrées sur la progression de vos étudiants  

En tant que formateur professionnel, vous devez distinguer deux types d’évaluation : les évaluations académiques ou sommatives, et les évaluations pédagogiques ou formatives. 

➮ Les évaluations académiques :  

Les évaluations académiques sont au service l’organisme de formation (Universités, écoles, entreprises etc) pour tester le niveau des apprenants. Elles ont pour but de valider les niveaux pour passer en classe supérieure, passer un examen ou obtenir une certification (attestation, diplôme…).

➭ Les évaluations pédagogiques

Contrairement aux évaluations académiques, les évaluations pédagogiques sont au service de l’étudiant et visent à évaluer sa progression. Elles sont centrées sur l’étudiant lui-même, afin de consolider son savoir et renforcer ses compétences. 

Les évaluations pédagogiques doivent être récurrentes et abondantes, car elles jouent un rôle important dans une formation de qualité et pour l’apprentissage. 

A ce stade, votre rôle est indispensable en tant qu’évaluateur et <>. Vous devez inspirer vos apprenants, les motiver, les pousser vers l’autonomie et la confiance en soi

4- Séquencez votre intervention 

Organisez votre intervention de façon à choisir et expérimenter plusieurs méthodes. Vous devez vous adapter non seulement à votre cible, mais aussi à l’environnement physique et aux objectifs pédagogiques fixés en amont . Soyez souple dans votre intervention et flexible dans vos méthodes. mettez vous dans une posture d’agilité, et orchestrez votre intervention de façon à satisfaire les besoins de vos apprenants.

Des cours magistraux, en passant par les ateliers, jusqu’au brainstorming, il est nécessaire d’expérimenter, de tester plusieurs méthodes, tout en restant dans le cadre des objectifs de la formation 

Pour ce faire, structurez votre approche : Comment y parvenir ? 

Dessinez un tableau de trois à quatre colonnes, puis remplissez le en y mettant l’intitulé de chaque séance, la méthode, le format et le temps impartis pour sa réalisation.  

5- Concevez un document pour vous servir de note de cadrage pédagogique

Maintenant que vous vous avez réalisez toutes les tâches liées à votre formation, il est temps de les réunir dans un document de cadrage pédagogique ou table des matières. La table des matières est déterminant pour la motivation de vos apprenants. Il constitue la synthèse de tous les éléments de votre formation.

 Ainsi donc, listez toutes les thématiques abordées dans la formation : 

  • contexte de la formation, 
  • savoir et compétences acquis et leurs évaluations 
  • objectifs pédagogiques de la formation, 
  • ressources etc 

Ce document, appelé aussi “Syllabus augmenté” va servir de relais entre toutes les parties prenantes de la formation. Il constitue une sorte de contrat entre vous, l’organisme de formation et vos étudiants. 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.